Symptômes de la vaginose bactérienne et principaux remèdes

Quand on parle de vaginose bactérienne on parle de iinfection vaginale, qui peut être causée par divers facteurs:

> Altération de la flore bactérienne vaginale généralement riche en lactobacilles e modification du pH qui devrait être légèrement acide pour protéger l'environnement des attaques des bactéries.
> présence de bactéries pathogènes telles que le Gardnerella Vaginalis, principale cause de vaginose et qui préfère les environnements alcalins.
> sexe non protégé et la promiscuité mettent en danger la santé vaginale. Les spermatozoïdes peuvent inhiber la consommation probiotique de lactobacilles et affaiblir ainsi la flore bactérienne.
> traitement pharmacologique à base d'antibiotiques appauvrir la flore bactérienne intestinale et vaginale.
> mauvaise hygiène intime, avec des détergents excessivement agressifs, qui attaquent la protection naturelle des parties internes et externes.

Lisez aussi les démangeaisons intimes, des remèdes naturels pour l'atténuer >>


Symptômes de la vaginose bactérienne

Les symptômes sont souvent confondus avec d'autres maladies qui affectent le système vaginal. Il convient donc demander le diagnostic du gynécologue et ne pas compter sur une sorte d'auto-lecture ce qui pourrait conduire à l'utilisation de remèdes incorrects, qui ne résolvent pas le problème, mais peuvent même déclencher des rechutes de plus en plus agressives.
Les principaux symptômes de la vaginose bactérienne sont:
> Écoulement vaginal blanchâtre, souvent abondant et gélatineux
> Mauvaise odeur vaginale causée par le catabolisme des acides aminés tels que la cadavérine et la putrescine
> Démangeaisons possibles, bien qu’ils soient généralement imputables avant tout à une infection à caractère fongique

Remèdes contre la vaginose bactérienne

Il est essentiel de faire appel à votre gynécologue pour un diagnostic précis. Vaginose généralement bactérienne nécessite l'utilisation d'antibiotiques spécifiques.
Il y a toute une gamme de les remèdes à prendre soit par voie orale, soit appliqués localement et si le partenaire doit également subir le même traitement.
Nous pouvons prévenir l'apparition d'un environnement capable de contenir des bactéries pathogènes avec une bonne hygiène intime, en utilisant des produits non agressifs qui maintiennent le bon degré d'acidité du pH.
Nous n'utilisons pas d'irrigations pour le nettoyage interne parce qu'ils appauvrissent la flore vaginale et peuvent se transformer en conducteurs d'agents pathogènes vers l'utérus.
la les sous-vêtements doivent être en coton ou en fibres naturellesi, nous évitons les slips synthétiques pouvant provoquer des irritations et des démangeaisons.
Nous encourageons l'utilisation cyclique de probiotiques pour augmenter la part de bonnes bactéries pour enrichir la flore bactérienne intestinale et vaginale.
L'utilisation de préservatifs protège non seulement des maladies sexuellement transmissibles mais également de l'altération du pH vaginal de l'acide au basique en raison du sperme.

Lisez également la candidose, les symptômes, les causes et tous les remèdes >>