Utilisation de la sucette (ou sucette) chez le nouveau-né les 10 règles d'or

introduction

L'instinct de succion est inné pour chaque enfant et, en fait, il est inné chez chaque chiot qui a besoin d'allaiter après la naissance. grâce à des techniques d'échographie, il a été découvert que certains enfants sont enclins à sucer leur doigt déjà dans le ventre de leur mère et il est donc naturel qu'une association spontanée entre ce geste et la capacité de retrouver sérénité et tranquillité (consolation personnelle) naisse.

La sucette est donc une bonne solution pour satisfaire ce besoin, mais

  • ne doit jamais remplacer l'allaitement (en cas de famine),
  • et il ne doit jamais remplacer le besoin de contact maternel et de soins des deux parents.

iStock.com/Maria Roldan Pazos

avantages

  • L'utilisation de la sucette est préférable à la succion du doigt, car elle cause moins de problèmes de développement dentaire.
  • Il est plus facile de réduire le temps nécessaire pour réduire puis arrêter de l'utiliser pour un parent si l'enfant est habitué à la sucette. Plus il est difficile de la désaccoutumer au doigt..
  • L'utilisation de la sucette est associée à une réduction du risque de décès dans un lit bébé (SMSN).

Inconvénients

  • Une utilisation incorrecte peut être une source de problèmes d'allaitement, de dents et peut, dans certains cas, favoriser l'apparition d'otites..
  • Les sucettes improvisées doivent être évitées, les rubans doivent être enroulés autour du cou ou sucrés avec du miel ou d'autres substances sucrées.

Règles d'utilisation correcte

  1. Ne commencez jamais à utiliser une sucette avant que l'allaitement soit commencé correctement; toute exception (par exemple dans le cas d'un prématuré) doit être évaluée avec le personnel obstétrical de l'hôpital.
  2. La sucette ne devrait jamais devenir un substitut de repas; en cas de pleurs toujours vérifier avant que ce ne soit pas:
    • faim,
    • fatigue
    • ou l'ennui.
  3. Stérilisez toujours la sucette en la plongeant dans de l'eau bouillante pendant 5 minutes avant la première utilisation, puis assurez-vous qu'elle est complètement refroidie avant de la donner au bébé. Puis maintenez-le propre en le lavant à l'eau chaude et au savon après chaque utilisation.
  4. Vérifiez toujours la présence de fissures ou de fissures avant chaque utilisation et évitez de les utiliser en cas de présence; remplacez-le tous les deux mois indépendamment de toute casse.
  5. N'immergez jamais la sucette dans du miel, du sucre ou une autre substance sucrée. il y a un risque d'endommagement des dents et, dans le cas du miel, d'une forme sévère de botulinum.
  6. Ne jamais attacher une sucette avec un ruban autour du cou, ce qui pourrait provoquer une strangulation et la mort; utilisez plutôt des clips courts spéciaux pour les fixer à la combinaison.
  7. Ne jamais remplacer la sucette par des bouchons ou d’autres solutions domestiques pouvant être à l’origine de la suffocation et de la mort.
  8. Lorsque le bébé commence à ramper et à parler, il est temps de limiter son utilisation pendant la journée, afin d'éviter les dommages aux dents et les retards de parole..
  9. Ne laissez pas l’enfant mâcher la sucette, elle risquerait d’enlever des petits morceaux susceptibles de provoquer la suffocation et la mort par inhalation..
  10. Limitez progressivement le temps d'utilisation jusqu'à ce que vous le proposiez uniquement pour le repos nocturne, puis envisagez de le suspendre définitivement à partir de 12 mois..

Comment habituer le bébé à renoncer à la sucette

  • N'utilisez jamais de punition ou d'humiliation (physique ou psychologique) pour forcer le détachement à utiliser la sucette.
  • Invitez-le à décider comment arrêter de l'utiliser, par exemple en lui demandant de le jeter, de le ramasser ou de le laisser sous l'oreiller pour le donner à la fée des dents..
  • Planifiez de petites récompenses pour chaque progrès (telles que des durées d'utilisation réduites, aucune utilisation de jour, une dispense la nuit, ...).
  • Féliciter et féliciter l'enfant en lui faisant comprendre sa fierté d'avoir choisi d'abandonner la sucette.
  • Permettre et comprendre tout sentiment d'inconfort (colère, tristesse, ...), à traiter avec autant de câlins supplémentaires.
  • Si l’enfant demande de nouveau la tétine (et elle le fera ...), ne cédez pas; rappelez-lui que la sucette a maintenant disparu parce qu'il a grandi et n'en a plus besoin.

Sources et bibliographie

  • Société canadienne de pédiatrie