Vienne, la ville de la mobilité durable

Ceux d’entre vous qui n’ont pas envie de passer un bon week-end à Vienne?
Eh bien, nous ne nous attarderons pas sur le attractions historiques, artistiques, culinaires, etc. dans la capitale autrichienne, qui sont probablement connus de la plupart des gens.
Au contraire, il existe un aspect en particulier, celui de la mobilité durable, pour lequel Vienne jeux intérêt particulier pour nous.

Vienne c'est bien la ville au transport public le plus répandu en Europe.
On sait que les Autrichiens sont les utilisateurs les plus assidus des transports en commun en Europe, mais on ne comprend pas vraiment ce qu'est le système de transports en commun en Autriche s'il ne visite pas la capitale.

Quelques données (*) juste pour se concentrer sur le sujet:
A Vienne il y a 120 lignes - entre les bus, les tramways et le métro - qui forment un réseau de transports en commun de près de 1000 km, avec presque 4 500 arrêts.
Il n'y a pas de point dans la capitale autrichienne qui se démarque plus que 15 minutes à pied depuis un arrêt de bus, de tram ou de métro: on peut donc dire que les transports publics sont un droit universel à Vienne.
En 2006, ils ont été 772 millions de passagers des transports en commun.

Un autre chiffre pour la mobilité durable est le 1000 km et passe par pistes cyclables, doublé par rapport à il y a 15 ans, avec notamment une belle piste cyclable qui traverse tout le Ring

Attention àenvironnement Cela se voit non seulement du fait que les itinéraires sont optimisés en permanence, mais aussi duefficacité du véhicule en général, un aspect dans lequel l’Autriche est très en avance à plusieurs égards.
Pensez-vous que depuis le milieu des années 90, les nouvelles voitures de métro ont une système de récupération d'énergie de freinage avec un rendement de 30%.

En bref, une étude de cas intéressante, qui réaffirme néanmoins que la mobilité durable ne se fait pas avec bonne volonté, mais avec des investissements massifs et des mesures organiques du côté des transports en commun..

(*) Données de Congrès ISOCARP 2009 (Société internationale des urbanistes et des urbanistes régionaux)