Volvulus gastrique causes, symptômes, dangers et guérison

  • introduction
  • Causes
  • Les symptômes
  • diagnostic
  • soins

introduction

Le terme volvulus indique la rotation d'un viscère autour de son propre axe; c'est une maladie peu commune, qui affecte normalement les viscères abdominaux (estomac et intestin, par exemple).

La conséquence de la rotation est l’altération de la circulation artérielle et veineuse:

  • Veines: en raison de la pression réduite exercée par le sang qui y circule, les veines sont comprimées plus rapidement et plus profondément, avec pour conséquence une stagnation progressive du sang et une accumulation de déchets des tissus périphériques, qui ne peuvent plus être jetés..
  • Artères: dans les vaisseaux qui transportent le sang oxygéné du cœur aux tissus périphériques, la pression artérielle est plus élevée, ce qui permet une plus grande résistance à la compression induite par la rotation. Cependant, les risques sont tout aussi dramatiques, car la fourniture de molécules nutritionnelles et surtout d’oxygène aux tissus frappés (estomac) est perdue..

Le volvulus gastrique est donc une torsion de 180 degrés ou plus de tout ou partie de l'estomac.

La symptomatologie peut parfois être non spécifique, mais consiste généralement en une triade caractéristique formée par

  • douleur épigastrique intense,
  • haut-le-cœur (en raison du goût acide dans la bouche) sans vomissements,
  • incapacité d'introduire une sonde nasogastrique.

Ils peuvent alors apparaître

  • douleur référée à l'épaule gauche,
  • malaise général.

Le diagnostic commence par une suspicion clinique où le patient a un abdomen aigu, suivre quelques examens instrumentaux peut évidemment aider à guider du suspect au diagnostic et à la résolution thérapeutique suivante qui est évidemment de type chirurgical.

Le pronostic est étroitement lié à la rapidité avec laquelle la résolution du volvulus a lieu.

Rappels d'anatomie

L'estomac est l'un des principaux viscères situés au niveau de la partie supérieure de l'abdomen; il est relié au sommet de l'œsophage au moyen d'une valve appelée "cardias" et à l'intestin maintenu en bas par une valve appelée "pylore".

Idéalement, il peut être divisé en 4 parties:

  • fundus gastrique,
  • grande courbure,
  • petite courbure,
  • cavité gastrique ou encore appelée région pylorique antrale,

chacun pouvant jouer un rôle essentiel dans la fonction digestive, ce qui se traduit par des conséquences redoutables en cas de perte.

Causes

Le risque de "torsion" d'un organe autour de son propre axe est étroitement lié

  • à l'anatomie de l'organe lui-même (ou certaines conformations anatomiques peuvent prédisposer plus que d'autres à ce mouvement),
  • à son emplacement,
  • aux structures environnantes
  • et les mécanismes de fixation qui ancrent cet organe aux structures environnantes.

L'estomac étant un organe assez court et peu mobile, le risque de torsion n'est heureusement pas si fréquent; quand malgré tout la rotation se produit, la conséquence est l'apparition de:

  • ischémie ou réduction de l'apport en sang oxygéné (état partiellement réversible),
  • infarctus d'organe et nécrose, ou mort tissulaire (affection irréversible).

Si des parties de l'estomac se nécrosent, elles ne peuvent plus être restaurées, avec des conséquences permanentes sur la fonction digestive.

Une complication supplémentaire redoutable du volvulus est constituée par la surdistension de l'intestin, avec le risque de perforation puis de propagation dans l'abdomen du contenu gastrique (à la fois digestif et acide)..

Les symptômes

La clinique est celle d’un abdomen aigu, c’est pourquoi les symptômes du volvulus gastrique sont les suivants:

  • douleur épigastrique intense,
  • haut-le-cœur (en raison du goût acide dans la bouche) sans vomissements,
  • abdomen à la table, tendu, douloureux et douloureux à la palpation superficielle et profonde

et les symptômes systémiques peuvent alors apparaître tels que

  • chute de pression artérielle,
  • augmentation du rythme cardiaque,
  • augmentation de la fréquence respiratoire,
  • malaise,
  • fièvre,
  • transpiration.

diagnostic

L'identification (ou du moins la suspicion) du volvulus gastrique et son diagnostic ultérieur doivent suivre une voie extrêmement rapide, car la sauvegarde des fonctions de l'organe et la survie du patient dépendent essentiellement de la rapidité de l'intervention..

La suspicion est initialement clinique, représentée par l’image abdominale aiguë que la patiente présente.

Les investigations instrumentales et biochimiques qui peuvent être utiles sont:

  • Échographie abdominale: comme toujours, c'est l'examen de premier niveau le plus simple et le plus rapide à appliquer. Immédiatement, il sera possible d’observer une souffrance organique, une distorsion excessive, voire une suspicion de perforation due à la présence d’air libre dans l’abdomen..
  • Tests hématochimiques: indices d'inflammation, d'infection et de nécrose pouvant être détectés par un prélèvement sanguin (nécessitant plus de temps et donc utiles avant tout pour la confirmation et le suivi du progrès clinique du patient).
  • TAC abdomen.

soins

Le traitement, si heureusement on identifie l'état du volvulus gastrique dû à la maladie subite du patient, doit être extrêmement rapide.

L'approche est évidemment chirurgicale et comprend:

  1. Détection de l'intestin, avec récupération partielle de la fonctionnalité si cela est possible (le facteur déterminant est le "temps" et la rapidité avec laquelle on peut diagnostiquer et intervenir);
  2. Enlèvement des parties nécrotiques de l'intestin, maintenant considéré comme irrécupérable;
  3. Fixation possible sur les structures environnantes pour éviter des événements futurs (en particulier là où il y a déjà eu une altération significative et une réduction de la fonctionnalité résiduelle de l'estomac).