Les passagers Italo volent

Habituellement, lorsque les choses vont bien, le chiffre d’affaires s'envole, mais dans le cas de Italo, qui est un train, il vaut mieux dire qu'il circule. NTV a annoncé les chiffres pour le dernier mois de décembre et pour l'ensemble de 2012 avec une satisfaction brève mais profonde. Pour justifier la bonne humeur, ce sont les chiffres, décidément flatteurs, qui font penser à unItalie qui monte dans le train et peut-être même sur le pouce. La direction est la bonne car, n'oublions pas, le train est vert.

Voici les données. Italo a clôturé l'année 2012 avec plus de 2 millions de personnes transportées et une augmentation mensuelle du nombre de passagers de 25% (la comparaison est celle de novembre 2012). En détail, décembre, le huitième mois d’exploitation, affichait les chiffres suivants: 1 295 trains faits; 445697 voyageurs transportés (+ 25% par rapport à novembre); 51% des facteur de charge moyen; 188 566 membres du Programme de fidélité Italo Più.

Globalement, depuis le début de l'activité (28 avril 2012) NTV réalisé 6 485 trains avec un taux de ponctualité de 94,4% e 2.051.702 passagers transportés. Les liaisons actives couvrent maintenant l’ensemble de l’Italie depuis Naples jusqu’à remonter, avec le dernier ajout au Milan-Ancône et celui juste avant de Milan-Turin.

Déjà très respecté mais en amélioration continue i temps de déplacement déclarée dans le calendrier 2013 entrée en vigueur le 9 décembre 2012: pour le trafic Milan Porta Garibaldi-Naples Central ils servent 4h 37 '(le gain est de 9 minutes par rapport à 2012). Voyage plus court aussi entre Milan PG et Roma Ostiense, dans les deux sens (-4 minutes), ainsi qu'entre Rome Ostiense et Venise Sainte-Lucie (-9 minutes). Non-stop encore plus vite en 2013: le Milan PG-Rome Ostiense et le Milan Rogoredo-Rome Tiburtina (dans les deux sens) ils gagnent en fait 5 minutes.