Vers un plan national de transport écologique

Le secteur des transports détient actuellement le record national de émissions de gaz à effet de serre. Réduire le Émissions de CO dans les transports, c’est donc l’un des principaux objectifs d’une politique visant à économie verte.

À la lumière de ce besoin, le Fondation pour le développement durable, en partenariat avec le Ministère de l'environnement, a réalisé le rapport intitulé «Vers un plan de réduction des émissions de CO dans les transports ",contenant les lignes directrices d'une politique verte dans le secteur des transports.

La recherche sera présentée à Rome le 14 février 2013 à la Sala di Liegro, au siège de la province de Rome (Palazzo Valentini) avec la participation du ministre de l'Environnement Corrado Clini, du président de la Fondation pour le développement durable  Edo Ronchi et un représentant duAgence européenne pour l'environnement. L’objectif est de définir un cadre pour l’élaboration d’un plan Réduction de CO dans le secteur des transports en Italie.

La recherche, tant dans la phase d’analyse que dans l’élaboration du scénario de plan, a suivi l’approche ASI (éviter / réduire, améliorer et déplacer), adopté par EEE et PNUE, qui consiste à subdiviser les lignes d’intervention en trois volets fondamentaux: réduire la demande de transport, passer à modes de transport moins polluants, améliorer technologiquement les moyens de transport et les carburants.

La recherche a donc défini sa propre hypothèse d'un scénario de plan national avec des objectifs pour 2020 et 2030 à partir des indications provenant du processus de participation du processus. États généraux de l'économie verte, dont les propositions ont été présentées aux ministres Corrado Clini e Corrado Passera les 7 et 8 novembre derniers à Rimini.