Un million d'espèces sont susceptibles de disparaître

Un million d'espèces sur la planète sont en danger d'extinction. L’alarme provient d’un rapport mondial publié par les Nations Unies. À la base du triste avenir qui pourrait affecter irrémédiablement la biodiversité, la main dévastatrice de l'homme. Déforestation, développement intensif, surpêche, la pollution, la chasse, le changement climatique ne sont que quelques-unes des causes.

Les conséquences de cette image inquiétante pourraient également toucher les êtres humains eux-mêmes. "La preuve est évidente: la nature est en danger. Donc nous aussi", A commenté Sandra Díaz, codirectrice du Rapport d'évaluation globale sur la biodiversité et les services écosystémiques.


Le rapport

Le 6 mai le "Résumé pour les décideurs”, Un document de 40 pages qui anticipe le rapport complet. Selon toute vraisemblance, le document final dépassera 1 500 pages. Voici le premier et le plus complet tableau de l’état de la biodiversité dans le monde de 2005 à nos jours. Le rapport s'appuie sur 15 000 sources scientifiques et gouvernementales et a été rédigé par 145 experts de plus de cinquante pays..

Les données collectées ne vous permettent pas de dormir paisiblement. Dans certaines forêts tropicales les insectes ont presque disparu. Les océans souffrent énormément de l'empreinte humaine. Les plus grands dangers sont représentés par lepollution plastique, de la surpêche, de l'acidification. Ensemble de facteurs qui appauvrissent progressivement les habitats océaniques: dans certaines régions, la vie est presque absente et il ne reste que la boue verte..

Mais le triste rapport ne s’arrête pas là. Les trois quarts de l'environnement terrestre ont subi des modifications importantes: plus du tiers de la surface de la planète et près de 75% des ressources en eau douce sont maintenant destinés à la production de cultures ou de bétail.. Plus de 40% des amphibiens risquent de disparaître, 33% des coraux et plus du tiers des mammifères marins.

Le risque d'extinction en Italie

Même la biodiversité de notre pays est sérieusement menacée. Malgré la diversité de la faune trouvée dans la péninsule, le WWF Cela fait un certain temps déjà que cinq espèces au moins risquent de disparaître en raison de menaces telles que le changement climatique ou braconnage. C'est l'ours marsicain, l'aigle de Bonelli, le gypaète barbu, le lézard éolien et le vautour égyptien.

Pour sa part, le Lipu rappelle que sur le territoire italien, 50% des espèces d'oiseaux communs, y compris les hirondelles, les moineaux et les alouettes, sont actuellement en déclin.

Le rapport de l'ONU est en train d'émerger comme un nouvel avertissement pour une planète qui apparaît de plus en plus sur le point de s'effondrer. L'appel à la responsabilité collective est plus fort que jamais: maintenant ou jamais.