Sucre brun ou blanc? Lequel utiliser

Voyons maintenant comment y arriver à partir de la betterave ou de la canne à sucre jusqu'au produit final.

Sucre blanc raffiné

Le jus sucré provenant de la première phase du traitement de betterave ou canne à sucre, subit des transformations industrielles complexes:
d'abord, il est purifié avec du lait de chaux, ce qui provoque la perte et la destruction de substances organiques, de protéines, d'enzymes et de sels de calcium;
puis, pour éliminer l'excès de chaux, le jus sucré est traité avec du dioxyde de carbone.
Le produit subit donc toujours un traitement à l'acide sulfureux pour éliminer la couleur sombre. Ensuite, il est soumis à la cuisson, au refroidissement, à la cristallisation et à la centrifugation. De toute façon, il s'agit du sucre brut.
Nous passons ensuite à la deuxième phase du traitement: le sucre est filtré et blanchi au charbon de bois puis, pour éliminer les derniers reflets jaunâtres, il est coloré avec le colorant bleu outremer ou avec l’idantrène bleu (provenant du goudron et donc cancérogène). Le produit final est une substance cristalline blanche qui n'a rien à voir avec le jus sucré riche de départ.

Lire aussi Sucre de canne entier, les types >>


Sucre de canne brut

il est obtenu directement à partir du jus extrait de roseaux broyés par des opérations artisanales (donc sans utilisation de substances chimiques).
En outre, il provient souvent de cultures biologiques ou intégrées (le cas échéant, le libellé devrait être indiqué sur l'étiquette), a une consistance granuleuse ou poudreuse, jamais cristallin.
Enfin nous essayons de comprendre ce qui arrive à notre corps lorsque nous ingérons du sucre raffiné.
Pour être assimilé et digéré, le sucre blanc vole dans notre corps les vitamines et les sels minéraux, initialement présents puis éliminés par raffinage (en particulier de calcium et de chrome), afin de reconstituer au moins en partie cette harmonie d’éléments détruits par le raffinage..
Quelles sont les causes du sucre blanc toxique dans l'intestin?
Il provoque processus de fermentation avec production de gas et tension abdominale et l'altération de la flore bactérienne avec toutes les conséquences que cela entraîne (colite, constipation, diarrhée, formation et absorption de substances toxiques, etc.).
À cet égard, vous aurez certainement remarqué le sentiment ennuyeux de gonflement et lourdeur qui se fait sentir après avoir mangé des bonbons élaborés, riches en sucre.
Ceci est causé par le rapide e absorption violente glycémie ça fait monter le soi-disant glycémie.
Face à cette soudaine ascension, le pancréas réagit en injectant de l'insuline dans le sang, ce qui provoque une chute brutale du taux glycémique appelé "crise hypoglycémique" caractérisée par un état de malaise, transpiration, irritabilité, agressivité, faiblesse, besoin de manger pour se sentir à nouveau dans le ton.
La conséquence de cette chute de sucres est la libération par le corps d'autres hormones dans la circulation, destinées à élever le sucre dans le sang, y compris l'adrénaline qui est l'hormone d'agression, de défense et de tension..
On peut bien comprendre comment ils continuent "stress" hormonal avec leurs implications psychophysiques ils déterminent un épuisement des énergies avec l'affaiblissement de l'organisme entier.
Cela a été largement confirmé par des études menées aux États-Unis, où la violence et l'agression chez les enfants, également liées au type de régime alimentaire, aux aliments raffinés et aux sucres, ont suscité l'inquiétude et le souci de toutes les conséquences sociales qu'ils entraînent..
Le sucre blanc a une grande influence à la fois sur le système nerveux et sur le métabolisme, créant une première stimulation puis une dépression avec des états d’irritabilité, une fausse euphorie, le besoin de prendre un autre sucre, etc. En réalité, une véritable forme de dépendance est créée, comme cela arrive avec le médicament ou avec la nicotine.
À long terme, l’un des systèmes les plus touchés est le système immunitaire, car l’épuisement des forces et des énergies se traduit par une capacité plus faible à réagir aux agressions extérieures et à la tendance à tomber malade. Quand on mange 50 gr. de sucre blanc, la capacité phagocytaire des globules blancs est réduite de 76% et cette diminution du système immunitaire dure environ 7 heures.

Les maladies graves qui touchent l’humanité aujourd’hui (cancer, sida, sclérose en plaques, maladies auto-immunes, etc.) résultent précisément d’un affaiblissement immunitaire dont le sucre blanc et la nutrition raffinée sont conjointement responsables..
L’absence de substrats de vitamines et de protéines, provoquée par l’activité de raffinage, impose à notre organisme la nécessité de consommer le sien pour le dédoublement du sucre; cela va créer des molécules en ac. Pyruvic en abondance, qui acidifie le sang; L'acidification forcée crée une condition de "tampon", pour laquelle le corps commence à soustraire le calcium des sources principales telles que les dents et les os, dans le but de bloquer le métabolisme excessif de l'acide, de sorte que le substrat principal du les os et les dents, le condamnant à l'ostéoporose. Il a été largement prouvé que les populations non atteintes par la "civilisation blanche" ne sont pas sujettes aux caries ou autres maladies des dents. Avec l’arrivée des Blancs et de leurs produits alimentaires raffinés (sucre, confiserie, alcool, pain), les aborigènes de l’Australie, les Maoris de la Nouvelle-Zélande, les Indios du Pérou et de l’Amazonie, les Américains rouges du Nord, etc. eux aussi ont commencé à être sujets aux mêmes maladies que les Blancs et à occuper les cabinets dentaires et médicaux de leurs "civilisateurs"; l'incidence de la carie, qui était auparavant une maladie qui leur était totalement inconnue, a fini par toucher jusqu'à 100% des individus de ces populations.
Les dommages du "poison blanc exquis" sont encore nombreux et à tous les niveaux: par exemple circulatoires (avec augmentation du cholestérol et lésions des artères), hépatiques, pancréatiques (puisque l'organe qui gère les sucres est le pancréas) ), poids (avec prise de poids et obésité), contact cutané.
On pourrait prévenir presque toutes ces maladies en remplaçant le sucre blanc par une canne vierge entière ou par du miel, toujours vierge entière.
Au lieu du sucre blanc raffiné, le fructose, le miel, la mélasse et le "vrai" sucre de canne peuvent être utilisés. Je dis vrai parce que quelqu'un est venu griller légèrement le sucre blanc afin de lui donner un brunissement qui le fait ressembler à du sucre brun. Il faut également considérer que les deux cuillères à soupe de sucre dans le café ne font de mal à personne; Le sucre devient dangereux quand il est consommé en abondance, par exemple en prenant un dessert après avoir mangé, etc. Par conséquent, nous devrions d'abord essayer de réduire leur consommation. Comme expliqué ci-dessus, la consommation de sucre a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Ceci a malheureusement provoqué l’habitude du goût sucré, une habitude aussi néfaste que celle de la fumée ou des spiritueux.

Pour en savoir plus:
> Propriétés, calories et valeurs nutritionnelles du sucre de canne entier