Une réflexion sur l'Expo

2015 est l'année où Milan accueille l'Expo, un événement qui a lieu tous les cinq ans, depuis 1851, une année historique lorsque tout a commencé à Londres. L’exposition universelle traversera ensuite Bruxelles et arrivera à Dubaï.
Pendant ce temps, au milieu des controverses et des flammes, entre révoltes plus ou moins conscientes, entre dommages manifestes et non manifestes, à Milan, les portes d’un vaste espace (1,1 million de mètres) divisé en macro-zones (53 pavillons) sont toutes ouvertes. en quelque sorte liée au thème: Nourrir la planète, des énergies pour la vie.

Expo 2015: la nourriture au centre

Le pouvoir est au premier plan et en particulier le production et distribution de nourriture, élément fondamental et caractéristique de la culture de chaque pays et domaine de recherche vis-à-vis des frontières des nouvelles technologies.
Comment l'homme s'intègre-t-il dans les différentes étapes de la collecte, de la production, de la distribution et de la consommation des aliments, dans quelle mesure peut-on discuter de la sécurité alimentaire et quel est l'intérêt de parler de l'agriculture durable?.
2 mai, jour après l'ouverture, Vandana Shiva a présenté le Affiche Terra Viva, texte produit par Navdanya International - dont Vandana Shiva est le fondateur - en collaboration avec le groupe Banca Etica et la Fondation Triulza. Au centre du message se trouve la proposition d’un modèle d'économie circulaire basé sur l'écologie, qui peut régénérer les ressources qu’il exploite. Don Ciotti est intervenu.
De manière générale, à Milan, ces six mois devraient discuter de conflits dansmonde pourladisponibilité d'eau et de nourriture. Parmi les objectifs des organisateurs d’Expo Milano 2015 et des institutions collaborant à la rédaction, figurent: “Charte de Milan”: un pacte entre citoyens du monde dans lequel il sera envisagé “une violation de la dignité humaine le manque d'accès à nourriture saine, eau propre et énergie”.
La charte a été rédigée à temps pour le 28 avril et à partir du 1er mai 2015, tout le monde peut la signer, même sur Internet. La première étape organisationnelle pour la rédaction de ce qui sera l'équivalent de “Protocole de Kyoto” pour se nourrir a eu lieu le 7 février dans la première moitié de Expo d'idées à Milan, Hangar Bicocca, avec 42 tables thématiques.

Expo 2015: espaces d'exposition et informations utiles

L'espace d'exposition a été conçu par un groupe d'architectes de renommée mondiale, notamment Stefano Boeri, Ricky Burdett et Jacques Herzog. Le projet prévoit deux axes de séparation comme dans les villes romaines: le cardo et le decumanus.
Le premier accueille les pavillons italiens tandis que le second accueille toutes les autres nations ayant participé à l'événement. La région italienne est un grand groupe de nombreux réalités gastronomiques de notre pays, en plus d’être riches en traditions et en culture. La région se termine par l’arbre de vie, situé au nord, au lac Arena..
Le decumanus commence avec le pavillon zéro (à l'ouest) et s'étend jusqu'à la colline méditerranéenne (point panoramique à l'est dominant l'ensemble de la région) accueillant des réalités étrangères.
L'exposition est divisée en groupes, espaces qui constituent la véritable nouveauté de l'événement: il s'agit d'espaces communs organisés en fonction des identités thématiques et des chaînes alimentaires et qui se présentent comme des espaces d'interaction et de dialogue ayant un caractère purement fonctionnel (marché, dégustations, événements, expositions)..
Il y a un groupe dédié àriz (du jeu scénographique remarquable des étangs), un pour le cacao et le chocolat, un pour le café et un pour les fruits et légumes.
Les autres sections sont consacrées aux épices (véritable émeute d’odeurs et de couleurs), aux céréales, tubercules, îles méditerranéennes de l'alimentation et de la mer, de la nourriture et des zones arides. Des clusters sont nés dans le but de montrer tout ce qui peut être réalisé grâce à la coopération entre plusieurs pays, tout en maintenant la spécificité du produit..
Enfin, le 5 domaines thématiques: le Future Food District dédiée aux technologies appliquées à la nourriture et à l’avenir de la nourriture, la Parc d'enfants pour les enfants, le parc de la biodiversité et celui en dehors de l'espace d'exposition qu'il est Arts et aliments (à la triennale).
Nous rapportons également les projets liés à l'Expo de Milan qui abordent différents thèmes, de l'alimentation au cinéma, en passant par la recherche, la valorisation du féminin, la technologie numérique: We-women for expo, Court métrage sur la nourriture, découvrir les meilleures pratiques en matière de connaissances, Partage d'enfants, Projet d'école, E015 Digital Ecosystem, Wame & Expo 2015, Aquae Venice 2015, Slow Food, Centre de Milan pour le droit et la politique de l'alimentation.
Il est possible de rejoindre l'expo en métro, en voiture ou en train. Les billets peuvent être achetés sur le site officiel de l'exposition. Vous pouvez choisir une date fixe ou laisser l’option de date ouverte. Il y a des réductions et des réductions pour les enfants et les familles. L'application officielle et gratuite est également disponible pour Android et iOS.
L'exposition, ouverte tous les jours de 10h à 23h, sera à Milan jusqu'au 31 octobre..

La lutte contre la désertification et l'expo 2015